Vous êtes ici : Accueil > Grenade > Entretien de la culture

Grenade

Entretien de la culture

-  Arrachage des rejets (drageons) entre 1 et 3 fois par an.

-  Eclaircissage manuel  : il est parfois nécessaire pour éviter la surcharge et une possible alternance de production. Il doit être réalisé assez tôt pour éviter de fatiguer les arbres inutilement et favoriser le calibre des fruits laissés.

-  Entretien du sol  : variable selon le mode d’entretien de l’inter-rang, mais le désherbage sur le rang est nécessaire dans tous les cas (ou mulch).

  • Verger non enherbé : pendant l’été, le terrain est travaillé avec des disques/herses 3 ou 4 fois. Pour les vergers adultes, il faut faire plusieurs sarclages pendant l’été. L’ameublissement du sol est nécessaire une fois par an ainsi que la destruction des mauvaises herbes.
  • Verger enherbé entre rangs : faucher l’herbe avant les périodes de gel de printemps, avant l’été et avant récolte. Envisager un décompactage du sol, si besoin, pour éviter la stagnation de l’eau.
  • Irrigations : l’irrigation par goutte à goutte est la plus rationnelle et permet de mieux gérer les risques d’éclatement. D’une manière générale, il faut éviter les alternances périodes sèches / excès d’eau et privilégier des apports réguliers.
  • Fertilisation : la gestion de la fertilisation azotée est délicate car pouvant avoir un impact fort sur l’éclatement. Les fortes minéralisations d’automne peuvent être un problème en AB. Les excès d’azote entrainent une moindre coloration des fruits et un retard de maturité augmentant encore le risque d’éclatement en cas de pluie. Pour les autres éléments, le grenadier n’est pas très exigent, mais la fertilisation ne doit pas pour autant être négligée pour espérer une production économiquement acceptable. Les carences en calcium favorisent l’éclatement, mais ce cas est assez rare dans le sud-est de la France. Une carence en potassium impactera la qualité des fruits, la sensibilité aux coups de soleil et à l’éclatement. Les carences ferriques sont assez fréquentes. Une décoloration des feuilles vers du jaune pâle en est le principal symptôme.
  • Récolte et entreposage : la récolte se fait en plusieurs fois, avec 8-10 jours entre les passages. La durée de conservation peut aller de plusieurs semaines à 6 mois selon les cultivars et les conditions d’entreposage. Un stockage à entre 0 et 5°C avec une humidité de 80 à 90 %.