Vous êtes ici : Accueil > Kaki > Fiche technique > Maladies et ravageurs

Fiche technique

Maladies et ravageurs

Le kaki est une espèce assez rustique peu sensible aux maladies et ravageurs et peu exigeante en interventions phytosanitaires. Il peut être aisément mené en agriculture biologique. Cependant, voici les principaux ravageurs et maladies qui peuvent affecter la production :

- Sur la plante :

  • Nécroses foliaires du kaki (Mycosphaerella nawae) : bien que ce champignon ne soit pas encore détecté en France, c’est actuellement la maladie la plus importante en Espagne. Elle provoque une apparition de taches nécrosées sur les feuilles, suivies d’une défoliation de l’arbre qui entraine la chute des fruits.

- Sur les fruits :

  • Mouche méditerranéenne (Ceratitis capitata Wied) : en zone méditerranéenne c’est le ravageur le plus dangereux du fait de la couleur orange du fruit extrêmement attractive. Elle apparait dès le mois d’août et dépose ses œufs dans le fruit. Les œufs éclosent rapidement et donnent naissance à des petites larves blanchâtres qui s’attaquent à la pulpe du fruit. Celle-ci se transforme en une masse grisâtre, décomposée, alors que la surface reste intacte. La lutte se fait par piégeage massif.