Vous êtes ici : Accueil > Melons > Fiche phytosanitaire > Protection du melon 2017

Fiche phytosanitaire

Protection du melon 2017

Voici les dernières recommandations phytosanitaires du melon :

NOUVEAU : Dans le cadre du nouveau catalogue des usages, cette fiche concerne aussi la pastèque, le potiron et les autres cucurbitacées à peau non comestible (sauf mentions particulières).

Bonnes pratiques de protection des cultures

- L’utilisation de variétés résistantes oïdium et pucerons permet de limiter le nombre de traitements.
- Observer régulièrement la culture et repérer les premiers foyers de maladies et ravageurs pour intervenir rapidement et être efficace.
- En culture sous abri, la protection intégrée est possible.
- Dose et mouillage :  

  • Sur des plantes jeunes, utiliser la dose/hL, soit 1/10ème de la dose/ha.
  • Par la suite, dès que les plantes recouvrent le paillage, respecter la dose/ha.
    - Ne pas traiter aux heures les plus chaudes (risque de phytotoxicité et perte d’efficacité).
    - Ne pas traiter pendant les heures de butinage des abeilles.
    - Appareils de traitements :  
  • Ils doivent être entretenus et contrôlés régulièrement (papier hydrosensible).
  • Avec des appareils traditionnels (lance ou rampe céréalière), bien mouiller sans ruisseler (800 à 1000 L/ha maximum).
  • Sous chenille, des traitements localisés sont possibles avec des appareils à « aiguilles », utiliser la dose/hl.
  • En plein champ, éviter les rampes céréalières classiques. Préférer les appareils type pulseur pour une meilleure pénétration des produits dans la végétation (300 L/ha).

Utilisation des produits phytosanitaires
- Les produits mentionnés dans cette fi che ont été choisis parmi les spécialités commerciales ayant une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), en tenant compte du nouveau catalogue des usages, hors gel, aéré ou ventilé et fermé à clef.
- Les produits phytosanitaires doivent être stockés dans une armoire ou un local réservé à cet usage, hors gel, aéré ou ventilé et fermé à clef.
- Avant toute utilisation d’un produit, lire attentivement l’étiquette qui a une valeur égale et respecter les usages, doses, conditions et précautions d’emploi. Enregistrer les traitements sur un registre (obligation réglementaire).
- Prendre toutes les mesures nécessaires pour la protection de l’applicateur : combinaison, gants, masque adapté… et pour la protection de l’environnement.

Vous trouverez les recommandations détaillées dans la fiche phytosanitaire à télécharger :

PDF - 2.2 Mo
Fiche protection du MELON 2017
Serre et plein champ

L’exactitude des informations de cette fiche a été vérifiée avec soin. Cependant, en aucun cas, l’APREL, le CEHM et les rédacteurs ne pourront être tenus pour responsables d’une erreur, ainsi que des conséquences, quelles qu’elles soient, qui pourraient en résulter. Seules les informations figurant sur l’étiquette font foi. Elaboration : APREL, CEHM, GRAB, CETA et Chambres d’agriculture 04, 06, 11, 13, 30, 34, 84, Ctifl , OP LR et PACA. Coordination : Daniel IZARD Chambre d’agriculture 84 – APREL. Document mis à jour : 8 novembre 2016